Soeur Dorothy Stang

By


La soeur Dorothy Stang, un défenseur des fermiers de la forêt tropicale du Brésil, a gagné de puissants ennemis qui finalement l’ont tuée à coups de pistolet pendant qu’elle lisait les Ecritures.
asdc asdasd asdasd

UN JOUR PLUVIEUX DE FEVRIER 2005 au milieu de la forêt brésilienne, la soeur Dorothy Stang s’est trouvée en face d’une paire d’assassins]à gages pendant qu’elle allait à une réunion pour discuter d’une récente recrudescence d’incendies de maisons perpétrés par des propriétaires terriens avec l’intention d’intimider des fermiers pauvres pour qu’ils abandonnent leurs terres. “Vous autres hommes, vous êtes armés”, a-t-elle dit. “Moi non, la seule défense que j’aie c’est la parole de Dieu”. Elle a commencé à lire les Ecritures, “Que les pauvres soient bénis en esprit, parce que le Règne des Cieux leur appartient.” Les deux tueurs ont écouté un moment, ils ont reculé de quelques pas, et ont tiré. La femme Stang agée de 74 ans est morte rapidement de ses six impacts de balle à la tête et à la poitrine.

Stang, une soeur Notre Dame de Namur, avait gagné de puissants ennemis durant ses presque 40 ans de ministère au Brésil. Celle-ci, et quatre autres soeurs SND de N de la Province de Ohio avaient été envoyées au Brésil en réponse à la requête du Pape Jean XXIII aux communautés religieuses d’assigner une partie de leurs membres au service en Amérique Latine.

Durant les années 60 et au début de celles de 70, les soeurs ont enseigné et formé des catéchistes religieux. Celles-ci arriveront à s’immerger dans la lutte des paysans pour les droits humains basiques contre des siècles d’oppression par les riches propriétaires terriens.

Au début des années 70 le gouvernement brésilien a offert des terres à l’intérieur de l’Amazone à des fermiers pauvres qui accepteraient de déménager là-bas et de s’adonner à l’agriculture d’une manière soutenue. La soeur Dorothy a déménagé dans la forêt pour être avec les fermiers et leur enseigner la culture soutenue et le recyclage des ressources de la forêt.

Bûcherons et propriétaires, avides de la terre que les fermiers essayaient de protéger, ont commencé une violente campagne d’intimidations et menaces contre les fermiers et leur aimé défenseur, Stang. Des réclamations ont été présentées au gouvernement et aux autorités sociales, mais sont restées sans effet. Stang n’avait pas l’intention de s’en aller. Elle a dit peu de chose avant sa mort, “Je remercie Notre Dame pour ne pas m’avoir demandé de partir. Cela montre que nous sommes conscients des nécessités des pauvres.”

La soeur Doroty StangProfil de courage

La fidélité de Stang à l’Evangile et l’engagement à la mission de sa communauté pour enseigner et être avec les pauvres démontrent un profil de courage et une vraie disciple chrétienne. Stang est la première martyre de sa communauté. Elles se sont engagées à continuer la lutte pour un monde de justice et de paix en exigeant :

  • La désignation des réserves fédérales promises pour les petits fermiers dans la forêt brésilienne.
  • L’enseignement des effets de la globalisation sur les pauvres du monde
  • Le développement soutenu
  • L’engagement au commerce juste
  • Le respect envers les femmes.

Des milliers de personnes affligées, comprenant les plus pauvres de la región ont assisté aux funérailles de Stang. Quelques brésiliens ont marché en traversant 32 km de boue pour participer à la messe des obsèques.

“Je me sens comme un fleuve sans eau, une forêt sans arbres. C’est comme si je perdais une mère,” a dit Fernando Anjos da Silva, que Stang avait aidé à obtenir une assistance médicale après un accident qu’il avait subi en travaillant comme bûcheron et qui l’avait laissé infirme.

La mort de stang a été condamnée dans le monde entier. “Ca, c’est une perte fatale, terrible,” a dit Paulo Moutinho, coordinateur de l’Institut pour la Recherche de l’Environnement en Amazonie et associé de Stang. “C’était une personne extrêmement importante, un porte-voix du mouvement pour le développement soutenable avec une capacité de rassemblement aussi grande que celle de Chico Mendes.” Mendes était un défenseur de la forêt connu internationnalement, mort en 1888.

La soeur Dorothy Stang ne s’était pas proposée d’être martyre, mais elle était profondément engagée à réaliser le travail de Dieu, à défendre les droits humains et à fomenter la justice.

On se rappellera d’elle comme d’une femme qui a su comment vivre même à l’heure de sa mort.

2006 © TrueQuest Communications
CALENDRIER

Click on a date below to see the vocation events happening that day!

Questions posées par les catholiques
commentaires